Apprendre à apprendre
Apport théorique Aspects pratiques - comment faire pour aider ? Bibliographie Sitographie
1. Apport théorique
Gestion mentale - profil pédagogique
Antoine de la Garanderie (1920 - 2010)
gestes mentaux intervenant dans la réflexion et l'apprentissage
attention, mémorisation, réflexion, compréhension, imagination créatrice)
Critiqué, restrictif, première approche
Réalité beaucoup plus complexe
TEST
images mentales
Voir les sujets et documents associés
auditifs
ils réentendent mentalement un son
D'abord, il y a des nuances.
Il y a des auditifs qui entendent dire et d'autres qui se disent à eux-mêmes.
De manière générale, les "auditifs" ont besoin de lire et d'apprendre points par points...
Écouter leur suffit pour comprendre et se concentrer.
Les monologues d'un enseignant, les cours magistraux conviennent parfaitement si le sujet les intéresse.
Ils se souviennent d'abord de la voix d'un enseignant, d'un son, d'une musique, du récit d'une histoire.
Ils n'ont pas forcément besoin de prendre des notes.
Ils se fient facilement à leur mémoire, sont plutôt doués pour la communication verbale et sont de bons conteurs.

Pour apprendre, ils aiment se raconter intérieurement les informations en changeant les mots ou en y mettant le ton. Lire à voix haute ou à voix basse les aide à mieux comprendre. Ils ont besoin d'apprendre point par points dans le détail et dans l'ordre et ont plus de mal à dégager les grandes lignes de ce qu'ils ont appris.
.
Voir les sujets et documents associés
Point(s) fort(s)
Plutôt à l'aise avec les mots, ils ont des facilités à apprendre par cœur.
Point(s) faible(s)
Ont du mal à aller à l'essentiel et s'arrêtent souvent sur des détails.
visuels
ils voient mentalement une image
Il y a également des nuances.
Certains "voient" un film animé, d'autres une image fixe.

Précision : lorsqu’on dit voir, ce sont rarement l’écriture des mots, ni les sons, mais la signification qu’ils ont, donc les formes, les couleurs, ce qu’ils représentent, …
Les "visuels" se remémorent plus facilement les formules mathématiques, les images, les expériences, mais pas forcément les détails...

Ils apprennent mieux à l'aide d'images et ont en général plus de difficultés à mémoriser les cours dans lequel le professeur ne fait que parler.
Une photo vue dans un livre, une formule mathématique écrite au tableau, des images de lieux ou de personnes auxquelles le sujet vous a fait penser... Voilà ce dont ils se souviennent en premier quand ils essaient de se remémorer un cours.
Ils ont besoin de partir d'exemples concrets pour retenir une information plus générale. Mais cela ne veut pas dire qu'ils se rappellent facilement les détails.
Ils ont plutôt tendance à comprendre un sujet dans son ensemble et à aller à l'essentiel.
Ils ont parfois du mal à mettre de l'ordre dans leurs idées et peuvent être un peu brouillon.
Un tableau, un graphique, un schéma, ou encore les couleurs et la présentation d'un texte les aident à y voir plus clair et à mieux mémoriser.
L'expression orale peut représenter une certaine difficulté pour eux. Lorsqu'ils expliquent quelque chose, il leur est souvent plus facile d'avoir recours à une feuille et à un crayon pour illustrer leurs propos.
.
Voir les sujets et documents associés
Point(s) fort(s)
Ils vont à l'essentiel et lorsqu'ils réalisent des synthèses (d'un cours, d'un livre), ils sont souvent clairs et concis.
Point(s) faible(s)
Ils se tiennent le plus souvent aux grandes lignes et leurs propos peuvent manquer d'exemples, de métaphores et de détails.
Ils sont souvent peu argumentés.
kinesthésiques
se font des images mentales à partir du toucher, du ressenti, de la manipulation, …
Les kinesthésiques font appel au ressenti, aux gestes.

Ce sont des enfants (pareil pour les adultes) qui ont besoin de manipuler, pour sentir au bout des doigts pour faire le mouvement, ... pour apprendre.
Ils se souviennent des sensations liées aux apprentissages.
Exemple : lorsque que l'enseignant  expliqué cette leçon, il faisait très chaud dans la classe, il portait son vieux gilet et j'étais content car j'avais mangé un morceau de chocolat à la récréation.etc.
Ils associent fortement un ressenti à un souvenir que ce soit une sensation, une ambiance, une odeur, un geste...
Ils ont davantage besoin de comprendre le pourquoi des choses, de saisir leur origine et de l'appliquant concrètement.
C'est en touchant, en associant des émotions que les kinesthésiques donnent du sens aux choses.
Ils préfèrent essayer par eux-mêmes, quitte à faire des erreurs plutôt que d'écouter les instructions.
Pour mémoriser et se concentrer, ils ont en général besoin de marcher de long en large ou de mimer. Le mouvement les aide à évacuer les émotions et simplifie la tâche pour apprendre. Car l'école accorde davantage de place à l'écriture et aux cours théoriques qu'aux démonstrations concrètes.
Point(s) fort(s)
Plutôt intuitifs et créatifs.
Leurs souvenirs sont souvent précis.
Point(s) faible(s)
Ils mettent un peu plus de temps à comprendre les explications théoriques surtout sans exemples concrets.
Difficulté à fixer son attention longtemps.
mais en fait, il y a des nuances dans les profils pédagogiques
.
voient des images en se disant parfois quelques mots
Voir les sujets et documents associés
.
Voient des images à la suite des mots qu'ils se disent
Voir les sujets et documents associés
Et pourquoi ?
Voir les sujets et documents associés
2. Aspects pratiques - comment faire pour aider ?
Généralités
Être positif
Voir les sujets et documents associés
Motiver
Attitude
Posture
ne pas isoler
ne pas prendre le contre courant de l'enseignant(e)
hygiène de vie
réactiver les connaissances
inviter à planifier le travail, agenda planning
Comment aider à apprendre, à mémoriser ?
visuels
mettre en images, en dessins
utilisation des couleurs pour surligner
Utilisation de tableaux, de schémas avec des exemples
se raconter des histoires afin de mieux mémoriser
se mettre en situation (exposé, oral)
retranscrire ce que l'on "voit" avec des mots
lire à voix haute les notes
kinesthésiques
Il leur faudra alors utiliser des étiquettes de lettre pour composer un mot, des objets symboliques pour construire leurs connaissances.
illustrer ses notes d'exemples pris dans la vie quotidienne
pour retenir une liste de mots - les mimer, se rappeler la situation d'apprentissage
réécrire les cours
refaire les schémas
manipulations
étiquettes
découpages
écrire sur papier émeri
Auditifs
reformuler une consigne
s'enregistrer, dictaphone...
pour apprendre, s'inventer une histoire avec ses mots
répéter à haute voix la leçon et la dire à quelqu'un le lendemain
s'inventer une mélodie pour apprendre
La question des supports
Combiner, texte, images...
Inviter à apprendre en "cheminant"
moyens mnémotechniques
Les planètes
mervétermajusaturnéplu
conjonction de coordination
mais où et donc or ni car
Adret - Ubac
Audrey : soleil de ma vie !
Tropiques
Cancer au Nord
Capricorne au Sud
Le Capricorne est plus "lourd", il est donc plus en bas.
utiliser d'autre formes de traces
Exemple des cartes mentales
.
.
Voir les sujets et documents associés
.
Voir les sujets et documents associés
.
Voir les sujets et documents associés
Document pdf
Voir les sujets et documents associés
Vidéo Finlande
Voir les sujets et documents associés
permettent de combiner textes, images et sons...
Voir les sujets et documents associés
Quels outils ?
Audacity
Didapages
Voir les sujets et documents associés
Logiciels cartes heuristiques
Freeplane
Voir les sujets et documents associés
Mindmeister
Voir les sujets et documents associés
Mindomo
Voir les sujets et documents associés
Logiciels images actives (CRDP Versailles)
Voir les sujets et documents associés
Quelles ressources ?
Fichiers flash
.
Voir les sujets et documents associés
Vidéos
3. Bibliographie
Aider les élèves à apprendre - Gérard de Vecchi
Voir les sujets et documents associés
Apprendre à apprendre - André Giordan
Voir les sujets et documents associés
4. Sitographie
Net des cartables - forum
Voir les sujets et documents associés